Comment fabriquer une serre à moindre coût ?

Comment fabriquer une serre à moindre coût ?


Comment fabriquer une serre à moindre coût ?

La serre est incontournable pour certaines cultures, notamment pour celles qui sont hypersensibles aux changements climatiques. Découvrez comment la fabriquer à moindre coût.

Réaliser une serre pas chère en 3 étapes

Les éléments à rassembler
Il est possible de fabriquer des serres avec quelques dizaines d'euros en poche. Pour cela, vous avez besoin des éléments suivants :

  • 6 poteaux de 2 mètres et 6 poteaux de 2,50 mètres
  • Des équerres, des charniers, une agrafeuse et des clous
  • Des tasseaux
  • Un piquet, une masse ou une barre à mine

Étape 1 : planter les poteaux
Commencez par faire des trous avec la barre à mine. Puis, mettez les poteaux dans les trous. Fixez le tasseau pour le toit et agrafez le plastique. Vous avez maintenant le toit. Pour que la structure soit plus résistante, enfoncez les piquets à l'aide de la masse.

Étape 2 : fixer le tasseau
Il faut maintenant fixer le tasseau à terre en faisant le tour de la serre. N'oubliez pas de réserver une espace pour la porte. Pour que les brouettes puissent y passer, il faut que cela prenne une forme rectangulaire. Une fois le tasseau en place, fixez la bâche.

Étape 3 : mettre des portes et fenêtres
Si vous avez préfabriqué des ouvertures (portes et fenêtres), il est temps de les mettre en place. Pour que la structure soit bien solide, privilégiez les portes en bois léger ou en alu. Le tasseau va substituer les vitres.

L'intérêt de cultiver sous serres

Pour protéger les plantes contre les maladies
Les maladies sont souvent transportées par le vent. Avec une serre bien hermétique, les plantes sont à l'abri. Certaines maladies sont imprévisibles et attaquent au moment le plus inattendu, lorsqu'on est en vacances par exemple. Avec une serre, vous n'avez rien à craindre

Pour ne pas subir les effets des saisons
Les froids et chaleurs extrêmes sont néfastes pour certaines cultures. Avec une serre, on peut minimiser les effets des gels et du soleil sur les plantes. La structure nous permet également de maîtriser la précipitation.

Pour protéger les plantes des prédateurs
Les serres permettent d'éviter les ravageurs comme les limaces, les chats et consorts. Elle constitue une barrière de protection contre les oiseaux friands de fruits et légumes. Les serres permettent également d'éviter le piétinement des bétails pour les cultures en milieu rural

Pour améliorer le rendement
Vent, pluie, gel, maladie, soleil, autant de facteurs sont maîtrisés grâce à l'installation d'une serre. Ainsi, on peut s'attendre à un rendement plus élevé ainsi qu'à des produits de qualité, bien charnus et récoltés à temps. L'agriculteur n'est plus obligé de passer par les phytosanitaires synthétiques agressif.

Quelles plantes cultiver sous serre ?

Les légumes sous serre
Certains légumes se développent mieux sous serre qu'à l'air libre. C'est notamment le cas de la courgette, du poivron et de l'aubergine. Il faut toutefois adapter la serre selon la culture, car certaines plantes exigent beaucoup de chaleur et de luminosité : les concombres et les melons entre autres.

Les fruits sous serre
À part les tomates, plusieurs fruits se cultivent bien sous serre. Ce sont en l'occurrence les variétés dites « naines » : abricotier nain, pommier nain, poirier nain, etc. Ainsi, ils partagent les mêmes avantages que les légumes en matière de protection contre les prédateurs, les maladies et les agressions.